Logo

Drapeaux algérien, marocain et tunisien sur le toit d’une église en France !

Les emblèmes de l’Algérie, du Maroc et de la Tunisie, découverts sur le fronton de l’église Saint-Jean-Baptiste de Rayssac à Albi, dans le Tarn (sud/ouest de la France), ont provoqué une profonde indignation au sein de la population. Ce ne sont pas des drapeaux de l’Islam mais c’est tout comme, dans les esprits de beaucoup d’habitants du voisinage. En premier lieu, bien sûr, c’est le curé de la paroisse, le Père Paul de Cassagnac, qui a estimé qu’il s’agit d’un incident grave qu’il faut prendre au sérieux, même s’il a été commis par des enfants. Car, ce sont des enfants qui sont montés sur le toit de l’église, le 9 février, pour accrocher les drapeaux des trois pays maghrébins et se faire photographier avant de disparaitre dans la nature. Le curé a laissé entendre que l’incident n’est pas innocent, car les adolescents auraient pu être «téléguidés» par leurs aînés. Plutôt emporté, le curé dénonce un acte de malveillance, de provocation. « C’est inadmissible, c’est exécrable», a-t-il considéré. En tout cas, la police qui  mène l’enquête au sujet de ces drapeaux maghrébins accrochés sur le toit d’une église espère trouver des explications plausibles à ce geste.

Site développé par © ARIS WEB DZ | Création site web algérie