Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    Découverte troublante dans l’enquête sur le suicide d’un adolescent à Constantine

    • Catégorie : actualités
    • Écrit par Mouloud M.

    En sus du dessein de la baleine sur l’avant-bras, des traces d’abus sexuel ont été détectées sur le corps de l’adolescent retrouvé pendu dans sa chambre, dans la nuit du jeudi au vendredi 5 janvier. Découverte qui a troublé les enquêteurs car l’implication d’une autre personne dans cette affaire qui a poussé un adolescent à se donner la mort par pendaison est quasi certaine. En tout cas, malgré de lourds soupçons qui pèsent sur le jeu « Blue Whale Challenge » ou le défi de la baleine bleue, seule l’enquête en cours peut déterminer avec exactitudes les causes à l’origine de ce suicide. Comme d'autres pays, l'Algérie semble désarmée face à ce jeu morbide qui vise les adolescents les plus manipulables, qui exploite leur fragilité. Le ministère de la justice a lancé une enquête sur le sujet, une campagne de sensibilisation a été lancée par des internautes sur les réseaux sociaux afin de mettre en garde les parents contre l'influence de ce jeu sur leurs enfants, on a même parlé d’un blocage de l’accès à ce jeu, mais rien à faire, le « défi » reste entier…        

     Le drame a profondément ému la population constantinoise : encore un adolescent de 13 ans, M. Haithem, retrouvé pendu dans une pièce du domicile familial à la cité populeuse Oued El Had, dans la périphérie nord de la wilaya de Constantine, avec la marque de la baleine imprimé en sang (comme un tatouage) sur son avant-bras. Tout semble ainsi renforcer les soupçons d’un suicide dans le sillage du jeu morbide le « défi de la baleine bleue », qui a provoqué déjà quelques cinq cas de suicides durant ces trois derniers mois. Le corps du petit Haithem a été transporté tôt dans la matinée du vendredi vers la morgue du CHU Constantine, où l’on doit lui faire subir une autopsie pour définir avec exactitude l’heure et les causes du décès en général. D’après les premiers éléments de l’enquête médicale, des traces d’abus sexuels ont été détectés sur le corps du petit Haithem. Une découverte qui a provoqué un profond choc aux enquêteurs eux-mêmes, mais qui ouvre de nouvelles pistes quant aux causes qui ont poussé la victime à commettre cet acte désespéré. Cela brouille un peu les pistes, estime une source proche de l’enquête, il est également question à présent de l’implication d’au moins une autre personne dans ce drame qui a secoué la famille du petit Haithem. Il faut savoir que le jeu macabre consiste à passer par une cinquantaine d’épreuves avant d’arriver au suicide, et il est probable que parmi ces épreuves figurent une phase consacrée à un défi sexuel, celui-là qui aurait laissé des traces d’abus du genre sur le corps de la victime. Et, pour toute victime de l’abus sexuel, le suicide est presque salutaire. En tout cas, malgré de lourds soupçons qui pèsent sur le jeu « Blue Whale Challenge » ou le défi de la baleine bleue, seule l’enquête en cours peut déterminer avec exactitudes les causes à l’origine de ce suicide. Comme d'autres pays, l'Algérie semble désarmée face à ce jeu morbide qui vise les adolescents les plus manipulables, qui exploite leur fragilité. Le ministère de la justice a lancé une enquête sur le sujet, une campagne de sensibilisation a été lancée par des internautes sur les réseaux sociaux afin de mettre en garde les parents contre l'influence de ce jeu sur leurs enfants, on a même parlé d’un blocage de l’accès à ce jeu, mais rien à faire, le « défi » reste entier. 

    Connexion ou Créer un compte