Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    ENTV / Station régionale de Constantine : décors de la honte et de menaces de maladies mortelles !

    • Catégorie : actualités
    • Écrit par Mouloud M.

    C’est incroyable, horrible, ce qui se passe derrière l’écran de la Station régionale de Constantine ENTV. La vidéo jointe montre une infime partie des conditions catastrophique dans lesquelles exercent les travailleurs tous statuts confondus. On parle de huit cas de décès de travailleurs par le cancer. Quatre autres cas de diabétiques qui ont été atteints de cécité. Et le personnel en activité vit dans l’inquiétude, le stress et le dégoût. C’est ce qui ressort d’un PV du syndicat de l’ENTV/ Station régionale de Constantine. Un véritable film d’horreur qui se joue dans la pénombre des couloirs défoncés, de murs qu’on soupçonne construits avec des matières cancérigènes et de rats qui circulent en terrain conquis. Le personnel vit dans la peur d’une explosion du poste d’électricité, entreposé dans le sous-sol de cette Station de la télévision publique, qui ne produit plus rien depuis des années, selon le constat porté sur le PV du syndicat. Un PV qui parle également d’une Station devenue sans identité, paralysée et dans l’incapacité de mener à bien ses missions par manque de moyens humains et matériels, une Station livrée à la mauvaise gestion d’un directeur régional qui se fait valoir, non pas à travers ses compétences mais en criant sur les toits qu’il est là depuis 18 ans grâce au soutien de hautes personnalités, il est aussi souligné dans ce PV l’instabilité et injustice en matière de répartition des missions. Une Station déséquilibrée sur les plans organique et professionnel, relève encore le PV du syndicat, qui souligne l’impérative nécessité de procéder à des recrutements pour combler les nombreux postes vacants à travers différents service et la prise en considération de critères des compétences dans le choix des responsables. La Station régionale de Constantine / ENTV s’est enfoncée ces dernières années dans une grave crise, caractérisée par une gestion déplorable, dont l’utilisation du matériel et du personnel dans des projets ‘‘extra’’ ENTV. Dans ce contexte, des travailleurs affirment que de nombreuses irrégularités sur le plan de la gestion, très graves, tellement inadmissibles qu’on n’a pas trouvé moyen de les régulariser au niveau de la Direction générale de l’ENTV. La situation requiert un traitement de choc, pour ne pas dire un « plan Marshall » afin de sauver les meubles, ou ce qui en reste encore au niveau de l’ENTV / Station régionale de Constantine.               

    Connexion ou Créer un compte