Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    Alors qu’une rencontre OPEP est prévue le vendredi 20 avril à Riyad, le baril à près de 74 dollars

    Le baril de Brent atteint à un nouveau plus haut depuis la fin 2014, ayant été vendu à près de 74 dollars le baril le jeudi 19 avril. Un prix qui n’a pas été atteint depuis novembre 2014. Les représentants de l'OPEP et de leurs dix partenaires, dont la Russie, se retrouveront vendredi 20 avril en Arabie saoudite pour une réunion de suivi de leur accord de réduction de la production, qui semble porter ses fruits, avant la réunion officielle de juin à Vienne. Pour rappel, cet accord, en vigueur depuis le début de l'année 2017 et valable jusqu'à la fin de cette année, vise à faire remonter les cours du brut. Avant cette réunion, "des commentaires prêtés à des membres de l'OPEP ont évoqué la fin de la surabondance de pétrole" dans le monde, raison initiale de l'accord pétrolier, ont commenté des spécialistes du dossier. Selon des informations de presse, l'Arabie saoudite, premier exportateur mondial, souhaiterait un prix du baril autour de 80 voire 100 dollars, afin d'augmenter la valeur de sa compagnie pétrolière publique Saudi Aramco, avant son introduction en Bourse prévue plus tard dans l'année ou en 2019. En sus de la baisse des stocks américains, il y a la situation politique au Venezuela, les risques de sanctions américaines contre l'Iran et les affrontements en Syrie qui maintiennent les cours de l'or noir à un haut niveau, estiment les analystes. Ces derniers avancent que le baril de pétrole devrait atteindre les 80 dollars au 2 e trimestre de l’année 2018. Une bonne nouvelle pour les pays producteurs.

    Connexion ou Créer un compte