Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    Quand la Chine persécute ses musulmans

    Selon des témoignages d'anciens détenus, la Chine, qui a fermé 1200 mosquées depuis 1997, a créé des "camps de rééducation" où les musulmans subissent toutes sortes de tortures morales notamment. Ainsi, les prisonniers musulmans passent par un lavage de cerveau, avec obligation d’étudier la propagande communiste, sinon c’est la torture morale et physique, selon des témoins qui ont révélé ces pratiques au ‘Washington Post’. Il semble que la Chine veut lutter contre la radicalisation de ses citoyens, par peur de les voir se transformer en terroristes, usant de méthodes brutales, sans aucun respect de la liberté individuelle et les droits de l’homme, les droits religieux essentiellement. Cela ressemble de près aux méthodes utilisées par les américains aux lendemains des attentats de New York, lorsque la CIA a pratiqué les enlèvements de musulmans soupçonnés d’appartenir aux groupes terroristes, et ses agents ont usé de tortures à leur encontre lors de leur incarcération extrajudiciaire. En tout cas, la Chine cible les musulmans qui constitueraient un danger pour la sécurité publique, en les arrêtant et en les mettant en prison sans passer devant les juges et sans la présence de leurs avocats. Durant leur incarcération, les chinois ont forcé les musulmans à manger du porc et à boire du vin. Un scandale pour la Chine qui veut conquérir les marchés arabes et africains. Peut être que c’est pour cette raison commerciale que les américains, à travers le Washington Post, veulent mettre en gêne la Chine, et provoquer des ruptures dans ses relations excellentes avec le monde arabo-musulman. La Chine n’a pas encore répondu à ces graves accusations.          

    Connexion ou Créer un compte