Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    La mévente des baguettes de pain met les boulangers dans l’embarras

    En ce mois de ramadhan, le pain n’est plus jeté aux poubelles par les ménages mais par les boulangers, eux-mêmes. Incités par leurs représentants de la fédération nationale des boulangers à travailler durant le mois sacré, les boulangers se sont retrouvés avec des quantités énormes de baguettes de pains invendus. Les habitudes alimentaires n’étant plus les mêmes que lors des autres mois de l’année, les algériens qui consomment moins de baguettes de pains durant le ramadhan ont mis dans la gêne les boulangers qui se sont retrouvés avec des méventes considérables sur les bras. Presque un mois de chômage forcé, diront les boulangers. Du coup, certains se sont mis à vendre le pain invendu pour les aviculteurs et les éleveurs d’ovins, d’autres ont distribué leurs fournées au profit des démunis et des restaurants de la rahma, selon une déclaration de M. Bouguerne, membre de la fédération nationale des boulangers. Ce dernier s’est réuni au 4e jour du ramadhan avec les boulangers pour débattre avec eux d’une solution à ce problème. Et il n’y a que le départ en congé comme solution radicale à cette mévente, puisque les ménages préfère manger au f’tour la galette ou le pain-maison, estiment en chœur les boulangers, qui veulent saisir l’occasion pour entamer des travaux à l’intérieur de leurs locaux. Cependant, il faut assurer une permanence, un service minimum, pour approvisionner les restaurants. La pénurie de pain n’a pas droit de cité au mois de ramadhan, il faut les jours de l’aïd pour s’inquiéter de la disponibilité des baguettes de pain.       

    Connexion ou Créer un compte