Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    Des journées plus chaudes annoncées, les jeûneurs craignent la soif

    Après une première semaine passée dans un climat relativement frais, les jeûneurs doivent se préparer à des jours plus chauds. Durant les cinq prochains jours, les prévisions météos annoncent une hausse sensible des températures, chose qui n’arrange pas l’état d’esprit et de corps des jeûneurs car ils doivent faire face à des conditions ambiantes plus rudes, notamment sur le plan de la soif. A partir de ce jeudi 24 mai, la température annoncée atteindra jusqu’à 40° C à travers quelques wilayas du Centre et de l’Ouest du pays (d’Alger jusqu’à Bel Abbes, en passant par Chlef et et Ain Defla). Tandis qu’à l’Est, la température atteindra 30° C, et le mercure va encore monter à 32° C le jour suivant (vendredi) et ira jusqu’à un pic de 33° C le samedi 26 mai. Les jeûneurs qui étaient unanimement satisfait des conditions climatiques durant la première semaine du ramadhan, passée dans la fraîcheur de températures printanières, voire légèrement froides, par moments, appréhendent ces journées chaudes qu’ils doivent affronter à partir de ce jeudi 24 mai. « Il est vraiment difficile de faire le ramadan pendant des journées chaudes », avoue-t-on. Certains, reconnaissent que « par moments, ils ont peur de ne plus tenir, à cause de la faiblesse et de la soif provoquées immanquablement par le climat chaud ». Pour aider les jeûneurs à faire face, les médecins donnent quelques conseils : « Rester à l’ombre ou dans des endroits frais ou climatisés, et bien sûr, boire suffisamment d’eau pendant la nuit pour s’hydrater. » Quand aux jeunots qui vont passer l’examen du BEM (le 28 mai, sous une température atteignant quand même une température de 30° C), chacun devrait juger par soi-même s’il peut supporter l’épreuve de la soif et la faim durant les épreuves des examens. La météo annonce un retour à des températures clémentes dès le 29 mai, descendant jusqu’à 25° C. 

     

    Connexion ou Créer un compte