Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    Libye, la promesse de Aïcha…et hop, un autre pas dans l’horreur

    • Catégorie : actualités
    • Écrit par Amine T

    Un crime abominable qui a eu lieu dans la région d'Ajilat, à l'ouest de la capitale Tripoli, a secoué en ce début du mois de juillet toute la Libye. 3 jeunes hommes ont été jetés vivants dans une grande marmite pleine d'eau bouillante, comme on le ferait pour cuire de la viande d’animaux. On savait que lors d’accrochages violents entre les groupes antagonistes, les corps des morts étaient, parfois, dévorés par les chiens, car personne ne pouvait se risquer à aller chercher ou récupérer les cadavres sans se faire tuer, mais de là à cuire des être humains vivants dans l’eau bouillante d’une marmite, c’est tout simplement le sommet de l’horreur. Pire, les corps des trois jeunes hommes ont été par la suite mutilés après leur mort. Un acte d’une sauvagerie rarement égalée dans l’histoire des conflits armés. Dimanche 1er juillet, après la découverte de l’horrible crime, les corps des trois personnes ont été postés sur les réseaux, documentant l'épouvante et l'étrangeté de ce crime. Une enquête criminelle a été ouverte par la direction de la sécurité de Sabrata. Aïcha, la fille du défunt guide Maamar El Kadhafi, avait promis aux libyens cent ans de guerre, avec toutes ses horreurs, lorsqu’elle avait vu les images de son père lynché par une foule hystérique. Chaque année qui passe nous rappelle cette promesse de Aïcha, qui avait frôlé la dépression nerveuse après l’assassinat de son père.     

    Connexion ou Créer un compte