Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    Des dizaines de touristes britanniques fuient l’Egypte

    • Catégorie : actualités
    • Écrit par Mouloud M.

    Près de 300 touristes britanniques sont rentrés chez eux tôt avant la fin de leurs vacances en Egypte après la mort « suspecte » d’un couple dans un hôtel sur la côte de la mer Rouge. John Cooper, âgé de 69 ans, et son épouse Susan, âgée de 63 ans, sont morts mardi, à quelques heures d’intervalle, à l'hôtel Steigenberger Aqua Magic, dans la station balnéaire égyptienne d'Hurghada. La fille du couple, qui séjournait dans le même hôtel, a déclaré qu'elle pensait que leur mort était suspecte. De son côté, le gouverneur de la mer Rouge, Ahmed Abdullah, a déclaré à la BBC que l’examen médical préliminaire n’avait révélé aucun soupçon sur la mort des deux touristes, affirmant qu’ils étaient morts de « mort naturel ». mais la fille du couple persiste et signe en révélant que son père « s'est endormi lundi soir, avec toute sa forme physique, sa santé et son bon moral, et il s'est réveillé le lendemain dans un très mauvais état de santé. "M. Cooper est décédé dans sa chambre d’hôtel mardi à 11h00 heure locale et a subi une "grave baisse de la circulation sanguine et un arrêt cardiaque soudain", selon un communiqué des autorités égyptiennes. La femme de Cooper a été emmenée, quant à elle, en état d’évanouissement à l’hôpital cinq heures plus tard. Malgré une opération cardiaque de 30 minutes, elle est décédée à 17h12 heure locale. Les autorités affirment que la cause de sa mort est "une chute de la circulation sanguine et de la fonction respiratoire". Le ministre du Tourisme, Rania al-Mashat, a déclaré à la BBC qu’une enquête est en cours sur l’incident et qu’un rapport sera établi «dans les prochaines semaines ou dans les 10 jours». Une touriste a confié que des travailleurs avaient informé les touristes qu’ils vérifiaient les échantillons pris au restaurant et dans la piscine de l’hôtel.

    D'autres affirment qu'il y a « 40 malades à l'hôtel souffrant de vomissements et de diarrhée », se demandant s'il y avait un lien entre la propagation de ces maladies et la mort du couple. Un autre coup dur pour le tourisme égyptien qui a repris sa santé en 2017 après 6 ans de vaches maigres, c’est-à-dire depuis de la révolution.

    Connexion ou Créer un compte