Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    « Mouwatana » contré par les camions de ramassage des ordures !

    • Catégorie : actualités
    • Écrit par Amine T

    Les autorités locales à Constantine ont eu une idée bien ordurière pour accueillir les partisans du mouvement Mouwatana, qui ont tenté d’organiser dans cette ville une marche ou des actions de proximité avec la population pour leur expliquer leur démarche visant à contrer le 5e mandat. De bon matin, ce 8 septembre, les places publiques qui pouvaient servir de lieu de rassemblement ont occupées par les camions de ramassage des ordures ! A telle enseigne qu’on oublie de regarder à côté les quelques véhicules de la police, stationnés juste à proximité. Partout, on ne voyait que les camions de ramassage des ordures, probablement qu’on a dû aller les chercher dans d’autres communes. Une façon pas très civilisée pour bloquer une action d’un mouvement d’opposition. Puisque le message est clair, même si personne n’a voulu le lire, la place des partisans du mouvement Mouwatana est près ou dans les camions de ramassage des ordures. Autant dire que ceux qui sont derrière cette entreprise assimilent ces partisans à des ordures ! Grave dérive, grave insulte contre des algériens qui veulent exprimer leur opinion. Une opinion différente de celle prônée par le Front populaire, qui a organisé une rencontre le jeudi 6 septembre, à laquelle ont assisté toutes les autorités locales, et les applaudissements ne s’arrêtaient que pour reprendre de plus belle. Les partisans du mouvement Mouwatana ont été empêchés de mener leur action de proximité, pas seulement par ces bennes à ordures qui ont défiguré la nature, mais également par la police, qui a bloqué le président du parti Jil Jadid dans l’hôtel où il se trouvait avec d’autres partisans, leur interdisant de mettre les pieds dans la rue. De son côté, Zoubida Assoul a été arrêtée par la police, ainsi que d’autres partisans de ce mouvement, alors que d’autres ont été bloqués, de bon matin, à l’entrée de la ville de Constantine dans un barrage des services de sécurité. A quelle loi obéit-on ?

    Connexion ou Créer un compte