Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    L'Arabie Saoudite veut faire reluire son image en exemptant les pays pauvres de ses dettes (plus de 6 milliards de dollars)

    • Catégorie : actualités
    • Écrit par Ayoub C.

    Le Royaume wahhabite a annoncé ce mardi 30 octobre que les pays pauvres seraient exemptés d'une dette de plus de 6 milliards de dollars, dans le prolongement du rôle politique et humanitaire du royaume dans le monde. Hélas, impossible de ne pas faire le lien timing avec le scandale de l’assassinat du journaliste Khashoggi dans le Consulat de l’Arabie Saoudite à Istanbul, qui a terni l’image du Royaume, et qui fait planer sur lui des sanctions internationales. Seul le pouvoir de l’argent pourrait sauver le Royaume wahhabite de cette mauvaise posture dans laquelle il est placé, et on n’hésite pas d’en user. À l'issue d'une réunion présidée par le roi saoudien Selmane ben Abdelaziz, le Conseil a affirmé que cette étape s'inscrivait dans le cadre de la coopération du Royaume avec les Nations Unies et la communauté internationale et pour soutenir la mise en œuvre du Plan de développement durable 2030. C’est sur cette fibre sensible que l’Arabie Saoudite va jouer pour adoucir la colère des grandes puissances, qui ne pardonnent généralement ce genre de dérive, l’assassinat commandée d’un journaliste, qui plus a eu lieu dans le Consulat de l’Arabie Saoudite à Istanbul. La Turquie, en difficulté économique, cherche certainement à gêner les grandes puissances et tirer profit économique de cette situation, en faisant grande pression pour juger les suspects sur son sol, l’Amérique de Trump cherche à sortir de cette situation sans perdre grossièrement la face en ne décidant rien dans ce contexte contre ses amis saoudiens, la France ne veut pas annuler ses marchés de vente d’armes au Royaume et, et, et…l’argent d’un côté de la balance et les droits de l’homme de l’autre. Le monde des valeurs humaines en plein chaos.

    Connexion ou Créer un compte