Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    Macron attendu au Maroc au courant du mois de novembre

    • Catégorie : actualités
    • Écrit par Mouloud M/synthèse

    C’est le chef de la diplomatie du royaume, Nasser Bourita, qui a confirmé l’information relative à cette visite du Président français au Maroc lors de son passage à Paris, mercredi 31 octobre, où il a rencontré son homologue Jean-Yves Le Drian. Dans un entretien au journal Le Monde, le ministre marocain des affaires étrangères est revenu également sur plusieurs sujets d’actualité brûlante, notamment le sommet sur la Libye à Palerme les 12 et 13 novembre, les discussions avec l’Union européenne (UE) sur le contrôle des migrations, et la relance des négociations sur le Sahara occidental, prévue début décembre à Genève. A propos du dossier libyen, il dira que la rencontre de Palerme s’inscrit dans le prolongement de l’accord de Paris, conclu au mois de mai entre les quatre principaux acteurs de la crise libyenne s’étaient notamment engagés sur la tenue d’élections en décembre. Sur les questions migratoires, le chef de la diplomatie du royaume a affirmé, pour rejeter l’accusation de durcissement de sa politique migratoire, que son pays a traité 50 000 demandes de régularisation en trois, dont 90 % ont été satisfaite. Quant aux discussions sur le Sahara Occidentale, Nasser Bourita a été intransigeant, au point de se demander pourquoi se fatiguerait-on à réunir le Maroc, le Front Polisario, l’Algérie et la Mauritanie si au bout de la logique du royaume, « certaines choses ne sont pas négociables pour le Maroc, à savoir toute solution qui remettrait en cause l’intégrité territoriale du royaume ou qui prévoirait une option référendaire » (dixit Nasser Bourita).

    Connexion ou Créer un compte