Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    Un pêcheur tunisien abattu par les gardes côtes algériens

    • Catégorie : actualités
    • Écrit par Ayoub C.

    Alors que les autorités algériennes n’ont encore rien déclaré à propos de cette affaire, les tunisiens ont annoncé de leur côté, jeudi 31 janvier, qu'un pêcheur tunisien avait été abattu par la sécurité algérienne alors qu'il se trouvait dans les eaux territoriales algériennes, près de la zone côtière de Tabarka (nord-ouest). Tout en précisant, par le biais d’une déclaration faite par le porte-parole de la Garde nationale, à l’AFP, que « la victime pêchait dans les eaux territoriales algériennes ». Selon les premières informations, âgé de 33 ans, le pêcheur, qui à succombé à ses blessures dans l’ambulance qui l’emmenait à l’hôpital dans la province de Jandouba (ouest de la Tunisie), se trouvait sur un bateau accompagné de deux autres personnes, sortis indemnes pour leur part. On relèvera dans ce contexte que les pêcheurs tunisiens ont reçu « une alerte de la sécurité algérienne avant la fusillade ». Cet incident déplorable, qui ne peut pas être assimilé à une faute des gardes côtes algériens, puisqu’ils ont lancé un avertissement avant d’ouvrir le feu, montre combien l’alerte est au max au niveau des frontières maritimes, par où semblent transiter tout ce qui est noir, l’immigration clandestines, la drogue et la cocaïne (11 sac à dos contenant plus de 30 kg de cocaïne ont été découvert peu avant cet incident sur la côte à Skikda et on ne connait pas encore sa provenance).  

    Connexion ou Créer un compte