Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    La blague de l’Algérie sur la situation au Soudan

    On entame les activités dans le département des affaires étrangères par un grosse blague à propos des développements des évènements au Soudan, où le président El Bachir a été destitué et emprisonné par les militaires, en soulignant que l'Algérie suit avec "une attention particulière" la situation dans ce pays frère et appelle à "une transition pacifique et fluide du pouvoir conformément à la volonté du peuple soudanais frère et ses aspirations légitimes", selon un communiqué rendu public par le ministère algérien des Affaires étrangères. Cela laisse comprendre que l’Algérie s’engage, elle, dans une transition pacifique et fluide du pouvoir conformément à la volonté du peuple algérien. Alors que les algériens manifestent depuis bientôt deux mois pour réclamer une transition pacifique et fluide du pouvoir sans qu’on leur donne ce qu’ils demandent. Cela laisse croire que le gouvernement algérien reste sourd aux revendications des algériens. "Confiante en la capacité de ce pays frère à surmonter cette conjoncture délicate en préservant sa sécurité et son intégrité, l'Algérie demeure convaincue que le peuple soudanais pourra réaliser ses espoirs pour un avenir meilleur dans le cadre de la liberté et de la démocratie", a précisé le ministère algérien des affaires étrangères. Est-ce à croire que l’Algérie, elle, réalise les espoirs des algériens pour un avenir meilleur dans le cadre de la liberté et la démocratie ? Franchement renversante cette position, qui s’inspire de la pire démagogie des oppresseurs.  

    Connexion ou Créer un compte