Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    Des sanctions contre les hadjadjs « harragas » allant jusqu’à 11 000 euros d’amende et 6 mois de prison

    • Catégorie : actualités
    • Écrit par Mouloud M
    • Affichages : 100

     L’Arabie Saoudite vient de durcir sa législation contre les personnes étrangères en séjours illégale au Royaume wahhabite. Toute personne qui se rend en Arabie Saoudite dans le cadre de l’accomplissement de la Omra et qui ne quitte pas le territoire saoudien à la fin de la validité de son visa sera sévèrement condamné, annoncent les autorités saoudiennes, qui ont constaté que de nombreux hadjs prolongent leur séjours en Arabie Saoudite après l’accomplissement de la Omra. Tout ressortissant étranger en séjour illégale doit payer une amende de près de 50 000 riyals saoudiens, soit près de 11 000 euros, et l’expulsion à l’issue de 6 mois de prison. Les autorités saoudiennes conseillent, ainsi, à tous les pèlerins d'accomplir leur voyage et de respecter l'heure de départ pour rentrer chez eux en toute sécurité et de ne pas retarder leur départ ou leur séjour après l'expiration du délai imparti pour éviter la pénalité de retard et la prison après l'expiration du visa. Rappelant que la réglementation n’autorise pas les pèlerins venus effectuer la Omra de résider dans le pays après l'expiration du visa accordé dans un cadre précis de tourisme religieux. Ajoutant dans ce contexte qu’il est interdit aux pèlerins de travailler ou de sortir des trois villes où se déroulent les rites religieux, en l’occurrence la Mecque et Djeddah et Médine, et cela pendant la validité du visa. Les autorités Saoudiennes exhortent également leurs citoyens et les résidents de ne pas héberger, ni fournir aucune aide aux pèlerins en séjours illégale, sous peine de s’exposer, eux aussi, aux sanctions prévues par la loi. L’Arabie Saoudite a révélé dans ce sillage que  près de 4 millions (3 925 210) de pèlerins ont accompli la Omra durant les sept derniers mois (de septembre 2017 à mars 2018). Un nombre important, pas facile à gérer. Que dire alors si une partie se volatilise à l’intérieur du territoire saoudien chaque année ? Un grave problème d’immigration clandestine risque alors de se poser aux saoudiens, si ce n’est déjà fait.

    Le Mondial Russe menacé par le boycott diplomatique

    • Catégorie : actualités
    • Écrit par Mouloud M
    • Affichages : 100

    La politique viendrait-elle empoisonner le sport, le football, lors de la prochaine Coupe du Monde qui va se dérouler chez Poutine ? Ce dernier, élu ces derniers jours pour un quatrième mandat, a engagé son pays, ou d’autres l’ont engagé, dans une crise diplomatique avec les pays occidentaux dans le sillage de l’assassinat à Londres d’un ex. espion russe passé à l’ouest. Plusieurs pays européens envisagent sérieusement un boycott diplomatique de la Coupe du monde de football, organisée du 14 juin au 15 juillet prochain en Russie, en soutien au Royaume-Uni qui, officiellement, a décidé de ne pas envoyer d'officiels en Russie. Entre la Russie et le Royaume- Uni, la crise diplomatique est bien installée, des diplomates ont été expulsés ces derniers jours de part et d’autre. Londres a expulsé 23 diplomates russes (sur 59 présents au Royaume-Uni) et gelé ses contacts avec la Russie, qui a pris des mesures identiques en représailles et ordonné la fermeture du British Council de Moscou. La Première ministre britannique, Theresa May, avait indiqué la semaine dernière qu'aucun ministre ou membre de la famille royale britannique ne se rendrait au Mondial 2018 après l'empoisonnement de l'ex-espion Sergueï Skripal et de sa fille, dont Londres accuse Moscou.

    Le président polonais, Andrzej Duda, sera lui aussi absent de la cérémonie d'ouverture de la compétition, le 14 juin. «Hier, le président a pris la décision de ne pas participer comme représentant de la Pologne à la Coupe du monde», a déclaré son chef du cabinet, Krzysztof Szczerski.

    C'est ensuite le ministère islandais des Affaires étrangères qui, selon la chaîne publique RUV, a dit consulter ses «alliés» sur un éventuel boycott diplomatique. «Le gouvernement islandais n'a pas pris de décision sur de possible mesures au sujet de l'attaque mais va continuer (...) de consulter ses proches voisins et alliés», a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

    Le porte-parole du ministère suédois des Affaires étrangères, Per Enerud, a indiqué lundi qu'il y avait «beaucoup d'idées que nous étudions», tandis que son homologue danois a précisé que des mesures étaient à l'étude mais qu'aucune décision n'a encore été prise.

    Londres, Berlin, Paris et Washington ont estimé la semaine dernière que la responsabilité russe était la seule explication «plausible» à l'empoisonnement de l'ex-espion russe Sergueï Skripal, une affirmation rejetée par Moscou, qui clame son innocence. Il ne s’agit, heureusement, que de boycott diplomatique, la fête sur les terrains sera totale.

    Indice de bonheur, l’Algérie à la 84ème place sur 156 pays

    • Catégorie : actualités
    • Écrit par Rania Z./Synthèse
    • Affichages : 105

    Le bonheur est vraisemblablement à chercher du côté des pays nordiques (scandinaves), où le froid glacial sévit la majeure partie de l’an, alors que le malheur et la misère se trouvent dans des pays où le soleil brille, pourtant, 364 sur 365 jours.  Le World Happiness Report 2018, qui classe 156 pays par leur niveau de bonheur, et 117 pays par le bonheur de leurs immigrés, publié le14 mars, classe la Finlande comme la nation la plus heureuse de la planète. Le Burundi en Afrique de l’Est, marqué par des épisodes de nettoyage ethnique, de guerres civiles et de tentatives de coup d’Etat, est l’endroit le plus malheureux du monde. L’Algérie, perdue au milieu du tableau, a été classée à la 84ème  place et le Maroc à la 85ème, tandis que la Tunisie se classe à la 111ème place et l’Egypte à la 122ème place, devancés par l’Arabie Saoudite à la 33ème place et même par la Libye à la 70ème place, alors que les deux pays arabes les plus heureux sont les Emirat Arabes Unis (20ème), et le Qatar (32ème).  Rappelons que « La Finlande est passée de la cinquième place au sommet du classement cette année », ont déclaré les auteurs du rapport, tout en notant que les trois autres pays nordiques (plus la Suisse) ont des scores presque interchangeables. Le rapport, publié chaque année par le Réseau des solutions pour le développement durable des Nations Unies, indique que tous les pays nordiques obtiennent de bons résultats en termes de revenu, espérance de vie, bonne santé, soutien social, liberté, confiance et générosité. Les classements sont basés sur les sondages Gallup de bien-être auto-déclaré, ainsi que les perceptions de la corruption, la générosité et la liberté.

    Un milliard de dollars à récolter pour aider les Rohingyas

    • Catégorie : actualités
    • Écrit par Synthèse Agences
    • Affichages : 98

    L’ONU a lancé le vendredi 16 mars un appel de fonds de près d'un milliard de dollars pour subvenir aux besoins d'environ un million de réfugiés rohingyas entassés dans des camps au sud-est du Bangladesh, et organiser leur retour en Birmanie. Le Haut-Commissaire pour les réfugiés, Filippo Grandi, a déclaré aux journalistes que la priorité était de fournir une aide de première urgence à ces réfugiés, en particulier en prévision de l'arrivée de la mousson qui pourrait provoquer des glissements de terrain et des inondations. Depuis le lancement en août d'une campagne de répression de l'armée birmane, près de 700.000 rohingyas ont fui l'Etat Rakhine (ouest) pour trouver refuge au Bangladesh voisin, où quelque 300.000 membres de cette communauté musulmane se sont installés au cours de vagues d'immigration précédentes. Des soldats birmans et des membres de milices bouddhistes ont été accusés de pillages, de meurtres et de viols à l'encontre de cette minorité, l'ONU parlant même de "nettoyage ethnique".

    Afrique : continent riche constitué de pays pauvres ?!

    • Catégorie : actualités
    • Écrit par Amine T
    • Affichages : 107

    L’Afrique est un continent qui recèle des richesses naturelles énormes, pétrole, Or, diamants, uranium, mais il reste constitué de pays très pauvres, ravagés par les guerres, le trafic de drogue, les coups d’Etat, la corruption et les maladies. La très grande majorité des vingt-cinq pays les plus pauvres du monde en 2018 se situe, ainsi, sur le continent africain. Ces 25 nations produisent le moins de richesses, selon un classement attribué ^par le Fonds monétaire international (FMI) pour 2018. Le Soudan du Sud est le pays le plus pauvre de la planète, pourtant ses terres dévastées par la guerre recèlent un énorme potentiel de pétrole. D’ailleurs, c’est pour cette raison que le Soudan du Sud a été démembré du Soudan et entraîné dans le cycle infernal de la violence. Suivi par le Malawi, le Burundi, Madagascar, la République centrafricaine, le Niger, la République démocratique du Congo, le Liberia (pays de George Weah qui a reconnu ces derniers jours que les caisses sont vides), le Mozambique et la Gambie qui ferme le top Ten des pays les plus pauvres. On peut constater, selon ce classement, que les 10 pays plus pauvres du monde sont tous localisés sur le vieux continent. A noter que le Mali, le Tchad et le Yémen font cette année leur entrée au triste classement des pays les plus pauvres du monde. Le continent africain est-il malade de ses dirigeants qui ne semblent pas trop se déranger devant tant de misère entourant leurs palais ?

    Connexion ou Créer un compte