Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    La consommation de la 3/4G a doublé en 2 ans

    • Catégorie : actualités
    • Écrit par Amine T
    • Affichages : 90

    Les utilisateurs optent de plus en plus pour des volumes mensuels de données internet mobiles supérieurs. Plus de 2 sur 5 s'abonnent à des packs de données de plus de 1 Go par mois

                              La 3/4G est en trains de démocratiser Internet dans la société algérienne. "les consommateurs de la 3G sont passés de 50% en 2014 à presque 100% en 2016", selon une enquête de l’Observatoire ConsumerLab d’Ericsson "La pénétration des smartphones a grimpé de 150% au cours des 2 dernières années pour s'établir à 68% en 2016 contre 27% en 2014", indique l’observatoire ConsumerLab d’Ericsson qui a réalisé cette enquête de terrain intitulée "la société devient digitale" et qui porte sur l’utilisation des nouvelles technologies dans six grandes villes algériennes à savoir : Alger, Oran, Constantine, Sétif, Blida et Ouargla. L'étude, qui s’est déroulée en entretien direct avec un échantillon représentatif de 6 millions d’utilisateurs de différentes franges de la société, relève un grand engouement pour la connexion Internet de la population de personnes sondées dont l’âge est compris entre 15 et 60 ans est composée d’étudiants, de personnes actives et inactives. Selon l'étude, les consommateurs en Algérie utilisent à parts égales l'internet haut débit fixe (ADSL) et mobile (3G). Pour ce qui est du point d’accès internet privilégié, l'étude note que la connexion à partir du domicile arrive en tête avec une proportion de consommateurs accédant à Internet pendant leur trajet "en forte hausse, passant de 10% en 2014 à 35% en 2016". L’enquête montre aussi une "hausse" d’utilisation de tous les types de services Internet depuis 2014. Il est ainsi relevé une augmentation de 18% à 61% du nombre d'usagers qui utilisent des applications de navigation via internet ainsi que des utilisateurs de services de commerce électronique qui sont passés de 10% à 52%. Concernant le volume de consommation de l'internet mobile, l'étude indique que les utilisateurs optent de plus en plus pour des volumes mensuels de données internet mobiles supérieurs. "Ainsi, plus de 2 sur 5 s'abonnent à des packs de données de plus de 1 Go par mois", précise la même source.

    Panne technique « inexpliquée » du site américain de la ‘‘ Lottery Green Card ’’

    • Catégorie : actualités
    • Écrit par Rania Z.
    • Affichages : 136

    Les inscriptions effectuées au début du mois d’octobre ont été annulées en raison de cette défaillance technique et les candidats doivent refaire leur inscription dans la période allant du 18 octobre 22 novembre. Lisez également (ci-dessous) ce que vous devez connaître sur la fameuse loterie Green Card.

     Tous ceux qui se sont inscrit au programme de loterie pour décrocher la Green Card 2019 (tirage au sort pour l’obtention de la Résidence aux Etats-Unis) doivent se réinscrire une 2e fois afin de valider leurs candidatures. Car, selon un communiqué de l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique en Algérie, les inscriptions au programme de loterie qui permet de gagner la fameuse Green Card 2019, qui ont débuté le début du mois en cours, ont été annulées, et ce à la suite d’une faille technique. Même s’il est difficile d’admettre les arguments avancés par l’Ambassade pour expliquer cette défaillance technique, les termes du communiqué en question soutiennent qu’«en raison de problèmes techniques, la date d’inscription au programme DV-2019 est en cours de redémarrage ». La même source a précisé que la nouvelle période d’inscription pour le même programme commencera le 18 octobre 2017 à 17h, et prendra fin le 22 novembre 2017. Rien n’est perdu, donc, à vos marques, plutôt à vos micros…Et voilà quelques renseignements que vous devez connaître sur la loterie qui offre de réelles possibilités de recevoir une carte de résident permanent aux Etats-Unis.

     Qu’est-ce qu’est le DV 2019 Green Card Lottery?

     Des visas pour à peu près 50 000 immigrants sont attribués à partir d’un tirage au sort par le Département d’État des États-Unis via le Programme de Visas d’Immigrant pour la Diversité. Cette loterie DV offre aux demandeurs de certains pays la possibilité de recevoir une carte de résident permanent ou «Green Card» américaine.

     Vous devez répondre à une exigence d’expérience en éducation / travail

     Vous devrez présenter la preuve que vous avez au moins soi 1) un diplôme d’études secondaires ou son équivalent, défini comme l’achèvement réussi de 12 ans d’éducation formelle primaire et secondaire ou 2) deux années d’expérience professionnelle au cours des cinq dernières années dans une profession qui nécessite au moins deux ans d’expérience ou de formation.

    * Si vous ne respectez pas les exigences en matière d’éducation ou d’expérience de travail, votre inscription sera disqualifiée au moment de votre entretien de visa et aucun visa ne vous sera délivré ni à vous ni à aucun membre de votre famille.

    Il est également très important de reconnaître que vous ne pourrez soumettre qu’une seule entrée. Dans le cas où vous deviez soumettre diverses entrées, vous serez automatiquement retiré du tirage et perdrez une chance de recevoir une carte verte!

    Il n’y a aucun coût pour s’inscrire au programme. Faites attention à l’arnaque ! 

    Le vaccin antigrippal disponible à partir du 15 octobre

    • Catégorie : actualités
    • Écrit par Amine T.
    • Affichages : 124

    Tout ce que vous devez savoir avant de vous faire piquer…

     Le Directeur de la prévention et de la promotion de la santé au ministère de la santé, de la population et de la réforme hospitalière, Djamel Fourar a annoncé dimanche la disponibilité du vaccin antigrippal au niveau des établissements sanitaires et des pharmacies à partir du 15 octobre 2017. 2,5 millions de doses ont été importées par l’Institut Pasteur, avec la possibilité d'introduire des doses supplémentaires en cas de besoin, a ajouté le même responsable. Le ministère de la santé a investi cette année davantage dans la communication et l'information sur l'importance du vaccin, à travers des campagnes de sensibilisation et des spots publicitaires télévisés et radiophoniques, outre des panneaux d'affichage dans les espaces publics, les établissements sanitaires et les transports publics, a-t-il encore  indiqué. Maintenant, si vous hésitez à vous faire vacciner contre la grippe, voici quelques orientations qui peuvent aider à prendre une décision. En premier lieu, il faut savoir que la vaccination contre la grippe n’est pas obligatoire, car elle ne fait pas partie du calendrier vaccinal. En revanche, elle est recommandée et remboursée à 100% par la Sécurité sociale pour les personnes à risque, à savoir les personnes âgées de 65 ans et plus, les femmes enceintes, quel que soit le trimestre de grossesse, l’entourage de nourrissons de moins de 6 mois présentant des risques de grippe grave, personnes obèses, les personnes atteintes de certaines affections : asthme, diabète, maladies cardiaques...et les personnes séjournant dans un établissement de soins (quel que soit leur âge), professionnels de santé (médecin, infirmier, sage-femme…). Notons que le vaccin disponible change tous les ans, en fonction des souches principales identifiées les années précédentes. Et, surtout, il faut retenir que la grippe est une maladie mortelle, et que les populations les plus fragiles ont donc tout intérêt à se faire vacciner. Selon les données de l'Organisation Mondiale de la santé (OMS), 3 à 5 millions de cas graves aigüe sont enregistrés annuellement, provoquant entre 250.000 à 500.000 décès à travers le monde. 

    Ces dirigeants algériens qui émergent sur la scène africaine

    • Catégorie : actualités
    • Écrit par Mouloud M.
    • Affichages : 100

    Six (6) algériens, dont une femme, figurent sur le classement des 100 leaders africains de demain. Une bonne nouvelle dans un pays où, pourtant, les plus âgés ne veulent pas entendre raison et donner le flambeau aux jeunes.

     Six (6) algériens, dont une femme, figurent sur le classement des 100 leaders africains de demain, avec en 4e position (sur 100) M. Sahbi Othmani, 39 ans, Directeur général de NCA-Rouiba, vient ensuite en 39e position, M. Sami Agli, 39 ans, Directeur général du Groupe Agli, puis arrive à la 62e position M. Kamel Moula, 40 ans, Directeur général de Venus, et à la 69e position se trouve classé M. Samir Karoum, 39 ans, Directeur division énergie de Schneider Electric, suivi à la 87 e position de M. Adel Bensaci, 38 ans, Président-directeur général de Somemi, et la 93e Mme Souad Belkheir, 39 ans, Directrice générale adjointe de Cosider Group. Une bonne nouvelle dans un pays où, pourtant, les plus âgés ne veulent pas entendre raison et donner le flambeau aux jeunes. En tout cas, ces jeunes leaders, qui émergent dans un classement effectué par l’Institut Choiseul, ne sont pas les seuls en Algérie, où de nombreux exemples de réussite sont enregistrés dans divers domaines. Avec ce résultat de 6 noms retenus parmi une centaine de leaders africains de demain, l’Algérie se classe à la 5e position à l’échelle des pays africains, derrière le Nigéria, le Maroc, l’Afrique du Sud et l’Egypte dont l’un des ressortissant âgé à peine de 20 ans a été classé premier sur 100 (Basil El-Baz, 20 ans, Président-directeur général de Carbon Holdings). Pour classer les 100 leaders de demain, l’Institut Choiseul utilise cinq groupes de critères : l’image et la réputation, le parcours et les compétences, le pouvoir et la fonction, l’influence et les réseaux, le potentiel et le leadership. Sont admissibles pour chaque édition toutes les personnes qui possèdent la nationalité de l’un des 54 États africains, qui étaient âgées au plus de 40 ans au 1er janvier et qui contribuent activement au développement économique de l’Afrique. Le travail d’enquête a été effectué sur douze mois, entre juillet 2016 et juillet 2017. Tous les changements de poste survenus après cette période ne sont pas pris en compte. Chacun des décideurs a été contacté et incité à transmettre des données sur son parcours et son organisation. En outre, l’Institut Choiseul s’appuie sur ses réseaux au sein de la diplomatie et des cercles d’affaires africains pour affiner son analyse. Les anciens du classement constituent notamment de bonnes sources d’information. Choiseul assure réaliser ce travail en toute indépendance. 

    La planche à billets sur « rail »

    • Catégorie : actualités
    • Écrit par Mouloud M./synthèse agences
    • Affichages : 148

    Un crédit de plus de 58 milliards DA accordé à la SNTF pour la relance de projets d'investissements

     La planche à billets commence-t-elle à fonctionner ? Tout porte à le croire avec cette convention de financement de 58,52 milliards de dinars qui a été signée entre la Banque nationale d'Algérie (BNA) et la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF), Cet argent devrait servir pour le financement de projets de développement et de modernisation de cette entreprise publique de transport.

    Mise en place sous forme de consortium avec l'ensemble des banques publiques dont la BNA en qualité de chef de file, cette convention de financement a été paraphée par le Directeur général de la SNTF, Yacine Bendjaballah, et le P-dg de la BNA, M. Achour Aboud, en présence de ministre des Finances, M. Abderrahmane Rouya, et celui des Travaux publics et des transports, M. Abdelghani Zaalane. 

    Ce crédit est assorti d'un taux d'intérêt bonifié de 1,5% et d'une durée de remboursement de 30 ans dont 10 ans de différé.

    Ce prêt permettra de financer la deuxième phase du programme de modernisation 2020-2025 de la SNTF, a précisé M. Bendjaballah à la presse.

    Il s'agira de financer l'acquisition de nouveaux trains, des pièces de rechange, la réparation et la remise en service des trains accidentés, la réhabilitation et la modernisation de 30 locomotives diesel électriques, l'entretien des nouvelles lignes réceptionnées et l'acquisition des équipements de signalisation (ERTMS), a-t-il expliqué.

    Pour sa part, le P-dg de la BNA a indiqué que le montant de 58,52 milliards DA représentait le reliquat de l'enveloppe de financement accordée en 2011 par un Conseil interministériel d'un montant global de 120 milliards de DA dont une première tranche de 61,48 milliards de dinars a été affectée pour la première phase 2015-2020 de ce programme.

    Sur ce point, le ministre des Travaux publics et des transports a fait savoir que la première tranche du crédit octroyé à la SNTF a été consacrée à l'achat de 30 locomotives et de 380 wagons pour le transport du phosphate et à la réhabilitation de 202 wagons pour le transport des voyageurs et à l'acquisition de 17 trains.

    Pour rappel, il est prévu l`acquisition de 17 trains de voyageurs bi-modes (diesel et électrique) du type Coradia en 2018 dont le contrat a été signé avec le constructeur français Alstom pour un montant global d'environ 200 millions d'euros. 

    Concernant la réhabilitation, elle se fait avec l`assistance technique du groupe américain General Electric International (GEI) pour un délai de réalisation de 28 mois (à partir de 2015) pour un coût de 20,2 millions de dollars.

    En 2016, la SNTF a réalisé un chiffre d`affaire de 1,8 milliard DA pour le transport de 3,5 millions de tonnes de marchandises, tandis que dans le transport de voyageurs, son chiffre d'affaires a été de deux (2) milliards DA en ayant transporté 38 millions de voyageurs.

     

    L'entreprise prévoit, pour 2017, le transport de 9,5 millions tonnes de marchandises (chiffre d'affaires de 4 milliards DA) et de 46 millions voyageurs (2,4 milliards DA), et vise un objectif de transporter entre 17 et 18 millions de tonnes de marchandises entre 2019 et 2020.

    Connexion ou Créer un compte