Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    Bouteflika, en avant toute pour un 5e mandat

    • Catégorie : infos
    • Écrit par Ayoub C.

    « Bouteflika appartient à tous les algériens », lancera en boutade M. Ouyahia lors de la tenue du Conseil national du RND, en guise de réponse au SG du FLN qui ne cesse de lui mettre les bâtons dans les roues, susciter la suspicion autour de ses faits et geste, tout en répétant par-ci et par-là que Bouteflika est le président du FLN, entamant la préparation des bilans / réalisations du président Bouteflika pour plaider le 5e mandat. Par un autre détour de la question, M. Ouyahia réitère son « soutien total et indéfectible au président Bouteflika », un soutien rassurant qui est également celui du RND, bien évidemment. Tous pour un, chacun pour soi. Les soutiens au président Bouteflika pour rester à El Mouradia à vie sont très nombreuse, passant par Tliba qui a publiquement affiché son intention de créer et structurer les comités de soutien, à Chakib Khalil qui est prêt à jouer le lièvre en présentant sa candidature à la prochaine présidentielle, à l’UGTA et au FCE, tous ne jurent que par Bouteflika. Ouyahia, donc, fait capoter les plans de Djamel Ould Abbas avec grands fracas…

        Tout tourne autour du président de la République dans le système politique algérien, un président qui éjecte les responsables au premier faux mouvement. M. Ouyahia, en vieux routier de la politique algérienne, a bien saisi la portée des attaques dont il a été victimes ces dernières semaines, ses détracteurs dont le SG du FLN constitue le chef de file, tentent par tous les moyens de l’éjecter justement du poste de Premier Ministre. Et, sa riposte a été construite sur cet aspect stratégique, visant à balayer toutes les critiques et faire preuve de bonne foi au service du président de la République. Il le sait, mieux que quiconque, on ne se maintient au pouvoir que par les bonnes grâces du président de la République. « Bouteflika appartient à tous les algériens », lancera en boutade M. Ouyahia lors de la tenue du Conseil national du RND, en guise de réponse au SG du FLN qui ne cesse de lui mettre les bâtons dans les roues, susciter la suspicion autour de ses faits et geste, tout en répétant par-ci et par-là que Bouteflika est le président du FLN. Par un autre détour de la question, M. Ouyahia réitère son « soutien total et indéfectible au président Bouteflika », un soutien rassurant qui est également celui du RND, bien évidemment. C’est par une conviction profonde que le RND soutient le président de la République, rappellera M. Ouyahia. Entendre par là que le RND soutiendrait un 5e mandat pour Bouteflika les yeux fermés. Tout comme Djamel Ould Abbas, qui a commencé à préparer les bilans du président Bouteflika, ordonnant aux structures locales du FLN d’établir des rapports détaillés sur les réalisations du président Bouteflika, pour mieux défendre le 5e mandat. Fidélité absolue au service du président Bouteflika, voilà ce que laisse entendre Ouyahia devant les membres du Conseil national du RND. Ould Abbas qui se croyait seul sur la scène doit revoir sa copie, et s’il pense qu’il peut s’élire lui et son  parti en tant que comité unique de soutien au président de la République, il se trompe lourdement. Tous pour un, chacun pour soi. Les soutiens au président Bouteflika pour rester à El Mouradia à vie sont très nombreuse, passant par Tliba qui a publiquement affiché son intention de créer et structurer les comités de soutien, à Chakib Khalil qui est prêt à jouer le lièvre en présentant sa candidature à la prochaine présidentielle, à l’UGTA et au FCE, tous ne jurent que Bouteflika. Ouyahia, donc, fait capoter les plans de Djamel Ould Abbas avec grands fracas. Il encaisse bien et cela lui permet de maintenir encore à son poste. Personne, bien sûr, ne sait pour combien de temps, mais l’art de durer dans cette haute voltige n’appartient qu’à un seul homme, en l’occurrence Bouteflika.          

    Connexion ou Créer un compte