Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    Algérie : un début d’année 2018 pas de tout repos sur le front sécuritaire

    • Catégorie : infos
    • Écrit par Amine T.

    15 terroristes abattus, 5 autres se sont rendus aux autorités militaires et 23 éléments de soutien aux groupes terroristes ont été arrêtés en janvier. Décidément, l’année 2018 ne s’annonce pas de tout repos sur le front sécuritaire. L’activité antiterroriste menée en ce mois de janvier 2018 illustre parfaitement ces craintes, même si les éléments de l’Armée ont opéré des actions très efficaces, en abattant quinze (15) terroristes et en arrêtant 23 éléments de soutien aux groupes terroristes, alors que 5 autres terroristes se sont rendus aux autorités militaires au cours du mois de janvier, selon un bilan actualisé des opérations de l'Armée nationale populaire (ANP)…

     Les opérations de l'ANP qui se trouvent sur tous les fronts, se sont soldées également par le sauvetage de noyade de 205 personnes en pleine mer et la détection et la destruction de 70 casemates pour terroristes et armes.

    Les unités de l'ANP ont également découvert 33 caches de munitions, a précisé la même source, ajoutant que 9 obus, 21 kalachnikovs, deux mitrailleuses lourdes, 47 grenades, 4.008 cartouches, 19 fusils, 10 roquettes anti-personnel et 4 panneaux photovoltaïques ont été récupérés.

    Les éléments de l'ANP ont saisi 17 appareils de transmission, 12 paires de jumelles, 2,7 kg de dynamite, une quantité de produits chimiques destinée à la fabrication d'explosifs, 80.664 unités de boissons, 12.505 paquets de cigarettes et 1.800 litres d'huile de table.

    Par ailleurs, les éléments de l'ANP ont arrêté 225 contrebandiers, 862 immigrants clandestins et saisi plus de 100 tonnes de denrées alimentaires, 1.145 quintaux de tabac et 56.128 unités de tabac, 97 véhicules, 177.245 litres de carburants, 71 marteaux piqueurs, 100 groupes électrogènes et 26  détecteurs de métaux.

    En outre, les éléments de l'ANP ont arrêté 52 trafiquants de drogue et saisi 15,9 quintaux de kif traité et 15.651 unités de psychotropes. Une dense activité qui montre on ne peut mieux les nombreux dangers qui entourent l’Algérie, dont la menace de l’infiltration terrorisme, le trafic de drogue, l’immigration et la contrebande qui ébranle une économie nationale déjà très mal à cause de la chute des prix du baril de pétrole. Si cela montre bien une chose, c’est que dans ce pays, seule l’Armée continue encore à assurer ses missions convenablement.   

     

     

    Connexion ou Créer un compte