Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    Opération hadj ou opération « Tbezniss » ?

    • Catégorie : infos
    • Écrit par Mouloud M

    Premier bobo éprouvé par les futurs hadjis avant même de s’envoler vers les lieux Saints de l’islam. Personne n’a pu acheter son billet de voyage auprès d’Air Algérie. Et pour cause, la compagnie est otage de la l'Autorité générale de l`Aviation civile saoudienne (GACA), qui fait la pluie et le beau temps dans le ciel de la Mecque. Air Algérie, selon les déclarations de son PDG, Bakhouche Allache, a notifié, début mars dernier, le programme des voyages à l'aviation civile saoudienne, mais cette dernière l’a rejeté et a demandé sa révision. Le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane, s’est mêlé à cette histoire  et a annoncé le dimanche 22 avril la conclusion d’un accord de principe avec l'Autorité générale de l`Aviation civile saoudienne (GACA) concernant le nouveau programme de vols consacrés au transport des hadjis pour cette saison. « Un accord qui permettra d'éviter le prolongement de la période de résidence des pèlerins dans les Lieux saints à 40 jours, soit de limiter le séjour des hadjis à 30 jours ». L'aviation civile saoudienne a donné son accord de principe concernant le programme modifié en attendant l'accord final qui sera connu dans les 15 prochains jours, a déclaré le PDG d'Air Algérie. Bonne nouvelle. On s’attendrait à l’annonce d’une autre bonne nouvelle, car la nouvelle donne d’un séjour réduit devrait en contrepartie faire chuter le coût du hadj. Un séjour de 40 jours doit coûter plus cher qu’un séjour de 30 jours (10 jours en moins sur le plan de l’hébergement et la restauration). Une somme énorme devrait être gagnée grâce à cette réduction de 10 jours du séjour habituel des hadjis, qui s’étalait sur 40 jours, soit le quart de la période que les hadjis algériens ont l’habitude de passer en Arabie Saoudite. Hélas, aucune partie n’a parlé d’un abaissement du coût du hadj. Qui va profiter de cet argent gagné sur les prix des nuitées d’hôtels et la restauration, pour ceux qui ont réglé ces frais pour une période de 40 jours ? On le sait, le Hadj est devenu une vaste entreprise de « tbezniss » et ceux qui en tirent profit sont connus. L’Algérie est le seul pays où le hadj est organisée par le ministère des affaires religieuses alors que cette mission devrait être la vocation du ministère du tourisme. 42 agences de tourisme et de voyage (y compris les deux agences publiques) prendront part à l'organisation de l'opération du hadj. Espérons seulement que nos hadjis accomplissent le 5e pilier de l’islam dans les meilleures conditions possibles durant leur séjour à la Mecque.     

    Connexion ou Créer un compte