Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    Le « crime » de l’adolescente palestinienne et l’homicide par « négligence » du policier israélien

    • Catégorie : infos
    • Écrit par Ayoub C.

    L’adolescente palestinienne qui a donné des gifles aux soldats israéliens a été condamnée à 8 mois de prisons et le policier israélien qui a tué un adolescent palestinien a été également condamné à 8 mois de prison. Le crime de l’un se mesure-t-il au même niveau de gravité de la gifle donnée par l’autre ? Cela restera, de toute évidence, l’un des verdicts les plus scandaleux jamais rendu par la justice à travers le monde. Le policier israélien qui tué un adolescent palestinien, le 15 mai 2014, a été condamné près de trois ans après avoir commis son crime. Le verdict n’a été rendu que le mercredi 25 avril 2018, et quel verdict, le policier israélien a été condamné à seulement neuf petits mois de prison ferme et six autres petits mois avec sursis pour avoir tué un adolescent palestinien qui ne semblait représenter aucun danger, selon des images de vidéosurveillance et de télévision. Le tribunal de Jérusalem a déclaré Ben Deri, 24 ans, coupable d’homicide par négligence. Le policier a également été condamné à verser 50 000 shekels (11 450 euros) à la famille de la victime. Hanane Achraoui, une haute responsable palestinienne, a jugé « insensée » cette condamnation en comparaison avec les huit mois infligés en mars par un tribunal militaire israélien à une adolescente et militante palestinienne qui avait giflé des soldats postés devant chez elle. Les faits de Beitunia sont pourtant constitutifs de « crime de guerre » et « crime contre l’humanité » au regard du droit international, a-t-elle dit dans un communiqué.

    Connexion ou Créer un compte