Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    Ghardaïa, la bétonisation détruit le patrimoine

    • Catégorie : infos
    • Écrit par Amine T

    Les algériens sont en passe de devenir des maîtres dans l’art de saccager le patrimoine national et universel ? Comme partout à travers les régions qui recèlent un capital historique et culturel, Ghardaïa avec ses siècles d'histoire et ses splendeurs architecturales, renferme un patrimoine inestimable placé au plus haut niveau de l'héritage humain par l'Unesco en 1982 comme patrimoine universel, se meurt à petit feu. Etouffée par des constructions illicites et anarchiques, un squat du foncier et d'espace vert notamment les palmeraies, où le béton a fait son apparition en force, Ghardaïa n’est plus ce qu’elle était. Selon les statistiques de la direction de l'Urbanisme, l'Architecture et la Construction (DUAC), le nombre de constructions illicites recensées dans la vallée du M'zab dépasse les 1.600 bâtisses, construites sans permis de construire, sans respect de l'architecture locale et sur des terrains  squattés, défigurant le paysage et l'environnement dans la vallée. Depuis plusieurs décennies, la région de Ghardaïa, particulièrement la vallée du M'zab, a subi les conséquences d'une urbanisation rapide et parfois anarchique au détriment de son patrimoine architectural, estiment de nombreux acteurs du mouvement associatif activant dans la préservation du patrimoine. Devant cette situation "alarmante'', les responsables chargés du patrimoine et de la culture ont mis en place un processus de sauvegarde de la vallée du M'zab. Selon le responsable chargé de la gestion de l'OPVM, des rappels à l'ordre pour se conformer avec l'architecture locale ont été adressés afin de  préserver le style architectural atypique de la région et de juguler la détérioration du patrimoine. "Nous collaborons avec les services concernés par nos avis sur la localisation des projets d'investissement afin d'être en conformité avec la loi sur le patrimoine 04/38 du 15/07/1998 et le décret exécutif N-05/209 qui érige la vallée du M'zab en secteur Sauvegardé en 2005", a-t-il  affirmé. La liste des travaux à mener d'urgence pour la sauvegarde du patrimoine local s'allonge de jour en jour, en attendant l'achèvement du plan de sauvegarde confié à un bureau d'étude et qui accuse du retard. Plusieurs opérations de restauration du patrimoine architectural, notamment les maisons traditionnelles construites selon une architecture étudiée, les ouvrages hydrauliques ancestraux, les puits traditionnels, les monuments funéraires, ont été lancées pour juguler la dégradation et  renforcer l'attractivité touristique de la région. Si l’on savait tirer profit touristique de cette région, ainsi que d’autres, nombreuses, on ne suivrait pas chaque jour, la peur au ventre, le cours des prix de baril de pétrole.

    Connexion ou Créer un compte