Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    Le P-dg de Sonatrach tente de séduire les groupes internationaux

    • Catégorie : infos
    • Écrit par Mouloud M

    Le PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, se montre très dynamique à la 27ème conférence mondiale sur le gaz qui se tient à Washington. A l’occasion de cette conférence, qui draine pas mal de monde du domaine gazier et des hydrocarbures, le patron de Sonatrach a noué de nombreuses relations avec les responsables de groupes énergétiques internationaux, ainsi que des rencontres avec des responsables de compagnies américaines et internationales, avec lesquels il a évoqué les opportunités de partenariat dans la production, le transport et la commercialisation des Hydrocarbures, à l’ombre de nouvelle loi en discussion qui devrait "aller dans le sens de partage de production qui induit par conséquent un partage de risques", selon le ministre de l’énergie, Mustapha Guitouni, qui se trouve également à Washington. Selon le langage de la société, on parle d’une démarche visant à promouvoir les investissements de Sonatrach. Il est tout à fait naturel de chercher à faire sortir Sonatrach de son « isolement » international, et ce que fait son PDG trouve là toute son explication, seulement il y a des pas qu’on doit mesurer minutieusement lorsque l’avenir du pays en dépend. En tout cas, la concurrence est rude depuis la chute des prix du baril de pétrole, et il est indispensable que l’Algérie songe à renouveler ses réserves de changes qui ont fondu comme neige ces quatre dernières années. C’est à ce titre que M. Ould Kaddour a tenu deux rencontres avec les dirigeants d’ExxonMobil, premier groupe pétrolier mondial, intéressé par l’investissement dans le domaine minier algérien, avec le PDG de la major américaine, puis avec David Maclean et Brad Corson respectivement vice-présidents en charge de l’Afrique et des joint-ventures en amont, ainsi que la relance les discussions déjà lancées avec le groupe américain Anadarko sur le développement de nouveaux puits dans les champs de Hassi Berkine et Ourhoud. M. Ould Kaddour a également rencontré les responsables du groupe nippon, Coo Itochu, spécialisé dans la construction de méthaniers. Au cours de ces discussions Coo Itochu a proposé d’échanger de vieux navires de la flotte Sonatrach contre de nouveaux méthaniers en comptabilisant le différentiel de prix. Dans le domaine gazier, le P-dg de Sonatrach s’est entretenu également avec les dirigeants d’Air Products & Chemicals, Solar Turbines, Hyndai Engineering et de Kellog Brown & Root (KBR) avec lesquels il a abordé les possibilités de partenariat dans le raffinage, le GNL et les gaz industriels. Beaucoup de contrats en perspectives et des dollars à gogo, reste à éviter la tentation de se lécher les doigts trompés au miel.

    Connexion ou Créer un compte