Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    Fuites d’eau et raccordements anarchiques : 30 % du liquide précieux se perdent dans la nature

    • Catégorie : infos
    • Écrit par Mouloud M

    L’ADE s'attelle, selon son directeur général, après le règlement du problème de manque d'eau grâce aux mégaprojets réalisés par l’Etat dans toutes les wilayas, à améliorer la gestion et  la qualité d’eau et à réduire les déperditions estimées actuellement à 30 pc du volume mobilisé. Le Directeur général de l’ADE a fait savoir, dans ce sens, que les déperditions (30 pc) sont dues aux fuites (50 pc) et aux raccordements anarchiques (50 pc). D’un autre côté, déjà dans de sales draps sur le plan financier, des communes sont mise en demeure de payer à l’Algérienne des eaux (ADE) quelques 900 milliards de centimes avant la fin de l’année en cours. C’est ce qui a été annoncé ce jeudi 1er novembre par le directeur général, Ismail Amrouche. Dans une déclaration à la presse en marge de l’inauguration du siège de l’unité ADE de Mascara à l’occasion de la célébration du 64e anniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale, le même responsable a souligné que grâce à l’instruction du Premier ministre aux contrôleurs financiers des communes pour régulariser les créances et à la coopération des ministères de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire et des Ressources en eau, il est attendu le recouvrement de 900 milliards de centimes auprès des communes avant la fin de l’année en cours. M. Amrouche a ajouté que l’ADE a lancé des dispositions de recouvrement de ses créances estimées à 5000 milliards de centimes dont 2800 à 3000 milliards recouvrables, signalant que des unités ADE réparties à travers les wilayas se sont lancées dans l’opération réalisant de bons résultats.

    Connexion ou Créer un compte