Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    16e vendredi des manifestations en Algérie : dangereuse impasse

    • Catégorie : infos
    • Écrit par Ayoub C.

    Avec cette ampleur des manifestations en Algérie en ce 16e vendredi consécutifs du mouvement populaire contre le système et ses symboles, la crise revient à son premier carré. Après l'Aïd El-Fitr, des milliers de manifestants algériens se sont rassemblés dans la capitale et dans plusieurs villes du pays, pour exprimer leur rejet de la feuille de route proposée par le chef de l’Etat et le Chef d’état major de l’ANP, et qui mène aux élections présidentielles avec le même personnel politique en place. La réponse populaire à cet appel, par le biais d'une participation record des manifestants, à la semaine 16 du mouvement populaire en cours depuis le 22 février, a exprimé son rejet de la poursuite du mandat de Bensaleh et exigé le départ de tous les symboles de l'ancien régime avant de parler de dialogue et d’élection. Les manifestants ont brandi des drapeaux nationaux et des images des martyrs de la révolution de libération et des slogans "Pas d'élections avant le départ du gang", évoquant le rejet absolu des élections avant le départ des trois ‘B’, un état civil et l'application de l'article 7 de la Constitution algérienne. Les contrastes sont flagrants entre ceux qui tiennent les rênes du pouvoir, qui insistent pour que les élections présidentielles soient une option pour résoudre la crise politique, et le peuple qui, lui, ne veut pas discuter du tout tant que les symboles du régime déchu restent en place. Une dangereuse impasse.

    Connexion ou Créer un compte