Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    Plus de touristes tunisiens en Algérie que de touristes algériens en Tunisie, explication d’un phénomène illogique

    • Catégorie : infos
    • Écrit par Ayoub C.

    Cela était inimaginable il y a quelques années, mais les changements socioéconomiques et politiques ont provoqué de nouveaux comportements chez les tunisiens, notamment dans leurs déplacements vers l’Algérie. D’habitude, on parle plus de touristes algériens qui se rendent en Tunisie, vu leur nombre massif, mais en 2019, le nombre des touristes tunisiens qui ont séjourné en Algérie dépasse le nombre des touristes algériens qui ont passé leurs vacances chez le voisin de l’Est. 1,7 million de touristes tunisiens ont passé leurs vacances en Algérie contre 1,3 million d’Algériens ayant choisi la destination Tunisie, signalent des chiffres officiels. A travers ces chiffres, il y a des choses à dire, car l’Algérie ne constitue pas un pôle touristique très attractif. Les tunisiens, habitués à voyager plutôt vers la Libye, où ils travaillaient et réalisaient des profits en achetant par ci et en vendant par là, ont désespéré de ce pays ravagé par une guerre terrible depuis la disparition du guide Mouamar El Kadhafi. Dès lors, ils n’avaient devant qu’un seul choix, se tourner vers le voisin de l’Ouest, l’Algérie, où ils ont continué leurs affaires. Ainsi, des centaines de milliers de tunisiens traversent la frontière pour venir dans les villes de l’Est, surtout, acheter et vendre d’un côté et de l’autre de la frontière. L’électroménager, le matériel électronique et d’autres produits qui bénéficient du soutien étatique des prix sont raflés et revendus en Tunisie. Les algériens, de leur côté, traversent la frontière par centaines de milliers pour aller des vacances au prix d’un téléphone portable volé. Depuis que les voleurs et les acheteurs ont compris qu’il est quasiment impossible d’utiliser un mobile volé en y plaçant une puce, car cela sera immédiatement détecté et l’utilisateur pris dans les filets des enquêteurs, tous les téléphones portables volés en Algérie font la frontière et sont revendus en Tunisie à des prix défiant toute concurrence. Des vacanciers algériens partent, ainsi, en Tunisie avec dans leurs poches un ou deux téléphones portables volés et le tour est joué pour passer des vacances en prince. On ne sait pas ce que ramène les tunisiens dans leurs bagages, mais il existe certainement des trucs similaires, en sus de la monnaie tunisienne échangé sur le marché noir, pour leur permettre de trouver leur compte. Ainsi, pourrait-on penser certains, le tourisme entre les deux pays offre d’énormes possibilités au développement des relations économiques. Mais, il n’en est rien, et si les deux pays n’y prennent pas garde en urgence, la zone sera rongée par le trafic en tous genres, notamment le trafic de drogue, de psychotropes et d’armes en provenance de la Libye, qui prend des proportions alarmantes depuis quelques mois.

    Connexion ou Créer un compte