Aujourd'hui: heure:
    A+ A A-

    Présidentielle du 12 décembre: l’Armée parle d’un rendez-vous pour l’édification d’un avenir prometteur

    • Catégorie : infos
    • Écrit par Mouloud M

    « Je fais appel de cette tribune à toutes les franges du peuple algérien à travers tout le pays, à se tenir la main dans la main et mettre l’Algérie et son intérêt suprême au-dessus de toute considération et de participer à ce rendez-vous qui sera avec l’aide d’Allah une véritable fête nationale par excellence et une porte ouverte sur le bonheur et la prospérité pour l’Algérie et son peuple, ouvrant grand la voie face au parachèvement de l'édification de l’Etat national algérien moderne", a lancé ce mardi le Général de corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'Etat-major de l'Armée nationale populaire (ANP), dans une allocution d’orientation dans le cadre de sa visite de travail et d'inspection à la 4ème Région militaire. Non sans faire part d’une « grande admiration et fierté », face à « l’élan populaire qui s’est propagé à travers tous le pays, lorsque toutes les franges de notre peuple, toutes catégories confondues, hommes, femmes, jeunes, étudiants et vieux, sont sorties dans une des plus belles images de la cohésion, la solidarité et l’adhésion du peuple autour de son Armée, scandant, d’une seule et même voix, des slogans patriotiques exprimant dans leur ensemble la volonté de se diriger massivement aux urnes le 12 décembre prochain, afin de faire réussir les présidentielles et contribuer par conséquent à édifier un avenir prometteur », souligne-t-il. De son côté, l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) n'a constaté aucun incident lors des meetings populaires animés par les candidats à l'élection présidentielle du 12 décembre prochain dans le cadre de la campagne électorale, comme l’a affirmé mardi son responsable de la communication, Ali Draà. La campagne électorale, qui a démarré dimanche dernier, se déroule dans de "très bonnes conditions", a-t-il estimé, considérant que les quelques "petits grabuges" constatés ici et là « ne peuvent pas être qualifiés d'affrontements ni d'incidents ».

    Connexion ou Créer un compte