Aujourd'hui: heure:
    A+ A A-

    Lourdes peines contre Tartag, Toufik et Said Bouteflika, Louisa Hanoune retrouve liberté

    • Catégorie : actualités
    • Écrit par Rania Z

    Le verdict de la Cour d’appel militaire de Blida a été relativement clément pour Mme Louisa Hanoune, secrétaire générale du parti des travailleurs, qui a écopé d’une peine de 3 années de prison, dont 9 mois ferme, pour « non dénonciation » du complot contre l’autorité militaire et l’autorité de l’Etat. Pour rappel, l’accusée avait été condamnée par le Tribunal de Blida  15 ans de réclusion criminelle. Elle retrouve, donc, sa liberté après avoir purgé la peine d'emprisonnement ferme. Alors que les autres accusés, également jugé pour "des faits commis dans une enceinte militaire qualifiés par la loi de crimes de complot ayant pour but de porter atteinte à l'autorité militaire et de complot contre l'autorité de l'Etat, faits prévus et réprimés respectivement par l'article 284 du Code de la justice militaire et les articles 77 et 78 du Code pénal", Said Bouteflika, Mohamed Mediene et Athmane Tartag, la Cour d’appel militaire a confirmé la peine prononcée en première instance, le 25 septembre dernier, à savoir 15 ans de réclusion criminelle contre chacun des trois accusés. Dans son réquisitoire, le Procureur général près la Cour d'appel militaire de Blida avait requis des peines de 20 ans de prison ferme à l'encontre des quatre accusés.

    Connexion ou Créer un compte