Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    Arrestation des PDG d’Ennahar TV et du groupe agro-alimentaire Amor Benamor

    • Catégorie : actualités
    • Écrit par Karim H.

    Le PDG du groupe médiatique Ennahar TV a été arrêté ce mercredi 12 février à Alger par la gendarmerie nationale, rapportent plusieurs sources médiatiques. Rahmani est poursuivi pour plusieurs chefs d’inculpation, entre autres « trafic d’influence et obtention d’indus avantages, transfert d’actifs financiers à l’étranger, constitution de soldes financiers à l’étranger par une personne résidant en Algérie et infraction à la législation de transfert des devises de et vers l’Algérie », indiquent les mêmes sources. Pour rappel, le directeur général du groupe médiatique Ennahar et un de ses journalistes, en l’occurrence Ahmed Hafsi, ont été condamnés à 6 mois de prison ferme assortis d’une amende de 50.000 DA par le tribunal de Bir Mourad Rais en décembre dernier pour « diffamation et offense » envers le général à la retraite, Hocine Benhadid. Sa chaîne de télévision privée, en l’occurrence Ennahar TV a été condamnée, le 10 février dernier par le tribunal de Bir Mourad Rais, pour diffamation contre la famille d’Amar Brahmia, chef de la délégation olympique algérienne lors des Jeux Olympiques de Rio en 2016. Dansune seconde affaire distincte, l’homme d’affaire Amor Benamor, le P.D.G du groupe agro-alimentaire du même nom a été auditionné ce mercredi 12 février par le juge instructeur de la cinquième chambre du tribunal de Sidi Mohamed (Alger), en compagnie de trois membres de sa famille et de fonctionnaires, selon des sources judiciaires concordantes. Ces sources précisent que l’homme d’affaires, ex. vice président du FCE du temps de Ali Haddad, et ex.  président de la chambre algérienne de commerce et d'industrie (CACI), est soupçonné de « blanchiment d’argent », « infraction à la loi sur le change  » et « obtention de privilèges indus », soit les mêmes chefs d’accusation retenus contre d’autres hommes d’affaire qui sont actuellement en prison, dans le cadre de « la lutte contre la corruption ».

    Connexion ou Créer un compte