Aujourd'hui: heure:
    A+ A A-

    Classement RSF de la « Liberté de la presse dans le monde en 2020 » : l’Algérie à la 146e place

    • Catégorie : actualités
    • Écrit par Mouloud M

    Alors que dans son classement en matière de « liberté de la presse dans le monde en 2020 », rendu public le mardi 21 avril, l’ONG Reporters sans frontières (RSF) a positionné l’Algérie à la 146e place, sur 180 pays, le ministre conseiller à la communication, porte-parole officiel de la présidence de la République, Belaïd Mohand Oussaïd, a mis en avant, le même jour, les efforts consentis pour l'édification d'un Etat de droit, soulignant le soutien du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, à la liberté de la presse à travers l'encouragement de la formation et du professionnalisme. « Le Président Tebboune soutient fermement la liberté de la presse à travers l'encouragement de la formation et du professionnalisme, et l'accés des journalistes aux institutions », a déclaré M. Belaïd Mohand Oussaïd lors d'une conférence de presse. Il a relevé toutefois que cette liberté obéit à trois règles à savoir "le respect de la loi sur l'information, de l'éthique et des mœurs générales qui sont les limites de la liberté de la presse en Algérie".  Répondant, justement, à une question sur l'arrestation de certains journalistes et la pression exercée sur certains journaux, le ministre a déclaré que "l'Algérie s’attèle à l’édification d’un Etat de droit et il existe des pratiques auxquelles se sont habituées certains, des pratiques qui n’ont pas de place dans un Etat de droit". Il a mis souligné, à ce titre, "l'encouragement total à la liberté de la presse en Algérie", soutenant qu'aucun pays dans la région arabe ou en Afrique ne dispose d’autant de médias, de sites électroniques et de chaînes de télévisions privées". Notons que le classement de RSF a positionné la Tunisie à la 72e place, le Maroc à la 133e place, la Libye à la 164e place et l’Egypte à la 166e place. Les deux pays africains les mieux classés sont le Ghana (30e place) et l’Afrique du Sud (31e place), mieux lotis que de nombreux pays qui ont une vieille tradition démocratique et de liberté d’expression. Alors que les 5 premiers pays, champions de la liberté de la presse, sont respectivement la Norvège en haut du podium, suivi de la Finlande, le Danemark, la Suède et les Pays-Bas…la France arrive à la 34e place, le Royaume-Uni à la 35e place et les Etats-Unis à la 45e place.

    Connexion ou Créer un compte