Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    Nouvelle alliance présidentielle en place

    • Catégorie : infos

    Pour soutenir qui, Bouteflika ou Ouyahia ?

     Cela a tout l’air de la constitution d’un nouveau front politique ou d’alliance entre quatre partis (FLN, RND, TAJ et MPA), qui ont un dénominateur commun, en l’occurrence le soutien au programme du président de la République. Et cette nouvelle alliance se met en place sous les bons soins du Premier ministre, Ahmed Ouyahia, qui a regroupé mardi 12 septembre, à Alger, les chefs des partis de la majorité parlementaire, au cours de laquelle, le plan d'action du gouvernement qui sera exposé devant les députés de l'Assemblée populaire nationale (APN) dimanche prochain a été abordé. Il est clair également que cette alliance se prépare, surtout, à affronter en commun la conjoncture difficile que traverse l’Algérie, et bien évidemment se préparer au rendez-vous des élections présidentielles de 2019, puisque personne ne peut bloquer l’approbation du plan d’action du gouvernement. Ahmed Ouyahia pourrait bien être le candidat le mieux placé pour succéder à Bouteflika, et il aura grandement besoin de cette alliance. La réunion s'est déroulée au Palais du gouvernement en présence des responsables des partis du Front de libération nationale (FLN), Rassemblement national démocratique (RND), Tajamou Amal al-Jazair (TAJ) et du Mouvement populaire algérien (MPA), ainsi que des présidents des groupes parlementaires issus de ces 4 partis. Le seul point qui pourrait pousser à la contestation des députés des opposants demeure ce projet de loi relatif à la monnaie et au crédit, et le Premier ministre a certainement instruit les concernés sur le plan qui sera mis en place pour étouffer les voix de l’opposition. Enfin, il manque une pièce à cette stratégie, le HMS, le parti de Makri qui refusé de jouer le jeu de l’alliance présidentielle FLN – RND – HMS et plus si affinité. L’on se rappelle que Sellal avait déployé de grands efforts pour intégrer ce parti à l’Alliance mais il a échoué au bout du compte. C’est la seule inconnue qui pourrait perturber la sérénité et la quiétude du gouvernement.    

    Connexion ou Créer un compte