Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    Le Maroc candidat de l’Afrique pour le Mondial 2026 de football

    • Catégorie : sport
    • Écrit par Ayoub C.

    L’Afrique aura son 2e Mondial après l’organisation de la plus prestigieuse rencontre footballistique par l’Afrique en 2010 ? Le Maroc y croit dur comme fer. La candidature du royaume Chérifien à l’organisation du Mondial 2026 de football, a été annoncée ce mardi 23 janvier par le comité de candidature, en insistant sur la dimension « africaine » de ce projet. Quel poids aura-t-il ce projet face la candidature conjointe Etats-Unis-Canada-Mexique ? Et pourquoi les trois pays de l’Afrique du Nord, Maroc-Algérie-Tunisie n’ont-ils pas fait de même en présentant une candidature conjointe ?...  

       « Ce n’est pas une candidature de figurant, c’est une vraie candidature ! », a d’emblée laissé entendre en conférence de presse le président de ce comité, Moulay Hafid Elalamy. « Nous allons mettre toute notre énergie, notre dossier est et sera irréprochable », plaidera-t-il encore. Cela risque de faire des jaloux au sein des pays de l’Afrique du Nord, qui, il est vrai, peuvent présenter une candidature commune plus solide entre le Maroc, l’Algérie et la Tunisie. Pour rappel, la candidature conjointe Etats-Unis-Canada-Mexique pour l’organisation du Mondial 2026 peut peser plus lourd que la candidature solitaire du Maroc. Mais, chacun navigant pour soi, la candidature du Maroc risque de rencontrer des difficultés face à d’autres pays plus appliqués aux rouages de ces méga rencontres et mieux structurés sur le plan des équipements. En tout cas, le président de la Fédération royale marocaine (FRMF), Faouzi Lekjaa, a mis en exergue une « candidature pour tout le continent » africain, qui a accueilli le Mondial à une seule reprise, en 2010 en Afrique du Sud, cherchant en quelque sorte le soutien de toute l’Afrique pour la réalisation de ce projet. Les responsables du comité marocain ont ainsi assuré compter sur le soutien des 53 membres de la CAF mais aussi vouloir « convaincre d’autres pays » pour « obtenir une majorité de voix au congrès ». Un congrès qui sera pour la première fois constitué de l’ensemble des 211 fédérations composant la Fédération internationale de football en juin, et qui auront la main pour désigner le pays organisateur de la Coupe du Monde 2026.

    Connexion ou Créer un compte