Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    Le mini-mondial sous pression

    • Catégorie : sport
    • Affichages : 415

    Menace terroriste : l'Euro 2016 à huis clos ?

     

    Mieux vaut suivre l’Euro 2016 dans la douceur et la tranquillité du chez soi, café ou thé entre les mains et bien installé face au téléviseur. C’est la seule ou la meilleure solution pour éviter d'après plusieurs médias, le chamboulement de la programmation des matches par la Fédération européenne de football (UEFA), qui serait déjà en train d'examiner toutes les solutions qu'elle pourrait mettre en place avec les autorités pour limiter les risques d'attentats pendant cet évènement sportif majeur. Martin Kallen, le directeur du tournoi, indique clairement qu’ « il est possible que des rencontres soient renvoyées, ou débutent à un horaire plus tardif. Il se pourrait aussi que des matchs soient déplacés à court terme dans un autre stade ou se déroulent sans public ». A 100 jours de l'Euro, la Fédération s'inquiète des contrôles à l'entrée des stades : « si on doit contrôler de manière complète et stricte tous les spectateurs, il ne sera pas possible de les faire entrer tous dans un stade », souligne Martin Kallen, qui estime pourtant que la menace est pour l'heure relativement faible : « pour le moment, il n'y a pas de signe montrant une menace spéciale. Mais on veut être préparé à tout. » Grande pression, donc, sur l'Euro 2016, qui se tiendra en France entre le 10 juin et le 10 juillet 2016. Le président de l’UEFA a assuré qu'un dispositif d'envergure serait mis en place pour s'assurer de la protection des équipes et des supporters. Plus de 2 millions de places ont déjà été attribuées.

    Connexion ou Créer un compte