Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    99,9 % des automobilistes algériens utilisent le smartphone au volant

    • Catégorie : société
    • Écrit par Amine T

    Les automobilistes algériens sont adeptes de l’utilisation du téléphone portable au volant. Pratiquement, ce sont 99,9 % des conducteurs qui utilisent le smartphone au téléphone, et pas seulement pour parler, car certains y vont jusqu’à surfer sur les réseaux sociaux en pleine route, prendre des photos et faire des selfies, notamment lorsque la circulation est lente. Une catastrophe qui ne semble pas marquer de frein, surtout avec les conducteurs de la catégorie des jeunes, selon les services de sécurité de la voie publique, qui font ressortir un bilan deux cent soixante-et-onze (271) accidents de la route enregistrés au niveau des zones urbaines entre le 8 et le 14 janvier courant, ayant fait 10 morts et 361 blessés. Bien sûr, le facteur humain demeure la première cause de ces accidents avec un taux de plus de 95%, constatent les services en question. Ils sont très rares, mais il en existe un faible taux d’automobilistes qui ne se servent de leurs smartphones qu’une le véhicule immobilisé en bord de route. Pour rappel, l'usage du téléphone au volant est interdit par le Code de la route. Il s'agit d'une infraction sanctionnée d'un PV avec une amende de 4000 dinars et la confiscation immédiate du permis de conduire. Enfin, les automobilistes algériens se font rarement prendre, sauf par surprise, avec un smartphone collé à l’oreille. Car, dès qu’un policier ou un gendarme est visible sur la soute, le conducteur coupe la communication en prenant soin de faire comprendre à son correspondant qu’il doit faire une « pause », pour reprendre la communication dès qu’ils dépassent les policiers.

    Connexion ou Créer un compte