Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    Remue-ménage chez les robes noires

    • Catégorie : société
    • Écrit par Amine Z.

    Le bâtonnat régionale de Constantine a surpris tout son monde en décidant de geler sa participation et ses activités au sein de l’Union nationale de l’ordre des avocats (UNOA) dans le sillage d’une décision du Conseil de l’ordre qui incite à l’ouverture des stages d’avocat pour les titulaires du Certificat d’aptitude pour la profession d’avocat (CAPA). Le Conseil du bâtonnat régional de Constantine, qui regroupe quatre wilaya (Constantine, Jijel, Skikda et Mila), a décidé à l’unanimité lors d’une réunion tenue le 26 octobre de ne pas ouvrir de stages pour les titulaires du CAPA (des stages bloqués depuis 2013). Et de geler ses activités au sein de l’UNOA. Le bâtonnier régional, maître Lenouar Mostefa, estime qu’il aurait mieux valu se battre pour la création d’écoles régionales d’avocats, comme le veut la loi 07/13 régissant la profession d’avocat. Quant aux bâtonnats régionaux qui ont fait pression pour l’ouverture de stages pour les titulaires du CAPA, cela n’est fait que par cupidité du gain financier, selon maître Lenouar Mostefa, puisque chaque candidats doit verser une somme conséquente au bâtonnat pour suivre le stage en question. plus loin encore, maître Lenouar Mostefa critique la tendance de l’UNOA à s’immiscer dans les affaires politiques plus que ce que lui dicte sa vocation essentielle, soit la défense des intérêts professionnelles de la corporation des robes noires. Non sans rappeler que le bâtonnat régional de Constantine a été le premier à soutenir en toute clarté le mouvement populaire dans des moments ou d’autres hésitaient encore à le faire. A la fin, le bâtonnat régional de Constantine demande la tenue d’une assemblée extraordinaire pour discuter des problèmes de la profession.

    Connexion ou Créer un compte