Aujourd'hui: heure:
    A+ A A-

    Attention, l’eau minérale que vous buvez n’est peut être pas aussi pure que le croyez !

    • Catégorie : société
    • Écrit par Ayoub C.

    Les lots produits en juillet et août 2019 par quatre marques d’eaux minérales en Algérie, à savoir Lalla Khedidja, Mouzaïa, Sidi Rached et Nestlé Pure Life, contiennent des bactéries, selon la très sérieuse Association pour la protection et l’orientation du consommateur et son environnement (APOCE), qui se réfère à une communication officielle du ministère du Commerce. Dans un message publié sur sa page Facebook, l’Apoce a tiré la sonnette d’alarme suite à l’analyse de lots de quatre marques d’eaux minérales jugés non conformes à la consommation. L’Apoce qui se réfère à un document officiel du ministère du Commerce a souligné que des bactéries ont été découvertes dans ces lots. Les producteurs concernés ont démenti, de leur côté, ces informations. Ainsi que l’Association des producteurs algériens de boissons (Apab), dont sont membres les entreprises productrices des marques Lalla Khedidja et Nestlé Pure Life, qui a également réfuté ces informations, affirmant que les eaux embouteillées sont soumises à un contrôle très strict de la part des autorités compétentes et plus particulièrement du ministère des Ressources en eaux. Pourtant, l’APOCE possède un argument massue, précisant que les lots analysés par les laboratoires des directions du Commerce des wilayas de Tizi Ouzou (Lalla Khedidja et Sidi Rached) et Blida (Mouzaïa et Nestlé Pure Life) ne répondaient pas aux normes fixées par la réglementation sur le plan microbiologique. Deux bactéries, à savoir la Pseudomonas aeruginosa et la Coliforme, ont été découvertes dans ces lots, selon la même source. Question pertinente : pourquoi les services publics compétents n’ont-ils pas obligé les producteurs concernés à retirer ces lots incriminés des étals commerciaux ?

    Connexion ou Créer un compte