Aujourd'hui: heure:
    A+ A A-

    Discorde autour du paiement des frais scolaires dans les écoles privées et les crèches

    • Catégorie : société
    • Écrit par Ayoub C.

    Les parents d'élèves inscrits dans les écoles privées et ceux qui ont des enfants dans les crèches sont confrontés à un problème de taille, soit une discorde autour du paiement des frais du troisième trimestre suite à l'arrêt des cours et la fermeture des crèches, le 12 mars dernier à cause du coronavirus. Un véritable bras de fer est engagé entre les parents d'élèves et les gérants des écoles privées, ainsi qu’avec les gérants des crèches pour ceux qui ont des enfants en bas âge, concernant le paiement des frais au titre du 3em trimestre.

    Si les directions de ces écoles privées sont catégoriques quant à "l'obligation" du payement des frais pour "faire face aux charges de fonctionnement", les parents, pour leur part, ne voient pas pourquoi devraient-ils payer pour une prestation qu'ils n'ont pas eue.

    En attente d'un "arbitrage" des ministères concernés, les familles s'estiment "victimes" d'une situation "inédite" (Covid-19) qui a touché toutes les couches de la société. Certains directeurs d’écoles privées exigent des parents le paiement du troisième trimestre, et quiconque ne règle pas les frais en question ne peut pas s’inscrire l’année prochaine. Pendant que certaines écoles ont trouvé une solution médiane, suggérant de partager les frais de scolarisation en deux, soit 50% à verser par les parents, alors que d’autres ont proposé que tiers et certains ont carrément décidé de ne rien percevoir. Pour rappel, les frais de scolarisation par année pour les enfants du cycle primaire varient entre 190 000 DA et 260 000 DA, de 200 000 à 350 000 DA pour les élèves du moyen, et entre 250 et 400 000 DA pour les lycéens. Alors que pour les crèches les frais varient de 8 000 à 12 000 DA.

    Connexion ou Créer un compte