Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    Le chef de la police allemande à Alger

    • Catégorie : société
    • Affichages : 482

    Proche lancement des opérations de rapatriement des clandestins

     

    La police allemande cherche la collaboration de son homologue algérienne pour activer l’expulsion des algériens installés au noir dans ce pays. C’est ce qu’on peut comprendre de la réunion tenue, ce jeudi 26 mai, à Alger, entre le DG de la police fédérale allemande et le DGSN, le général major Abdelghani Hamel, notamment à travers les déclarations des deux chefs de la police. Le DGSN, le général major Abdelghani Hamel a parlé de « la disponibilité » de la police algérienne à « coopérer » avec la police allemande pour trouver une solution au problème des Algériens établis de manière clandestine en Allemagne, soulignant qu'il s'agit d'une « solution sur le plan technique ». M. Hamel a clairement indiqué que parmi les points abordés avec son homologue allemand figure la question des Algériens en situation irrégulière dans ce pays. Il a expliqué que la solution sur « le plan technique » porte sur une « réadmission », rappelant qu'il y a des accords dans ce sens « qu'on doit respecter ». On se prépare du côté allemand à commencer les expulsions des algériens, et des maghrébins en général, dont les pays (Algérie, Tunisie et Maroc) ont été déclarés « stable » sur tous les plans, et du côté algérien on se prépare à les recevoir et s’assurer qu’il s’agit bien d’algériens. Car, les clandestins déchirent tous les documents de voyage et d’identité, parfois ils achètent de faux documents de nationalités autres que les leurs, afin d’échapper aux contrôles des services de l’immigration, et il ne serait pas facile, ni pour les allemands, ni pour les algériens, d’affirmer à 100 % l’origine des clandos. En Allemagne, ils recrutent des étrangers qui connaissent les langues et surtout les accents du langage de différentes régions du monde notamment, pour déterminer à quelle nationalité appartient tel immigrant en séjour illégal ou tel autre.  

    Connexion ou Créer un compte