Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    Retraite anticipée : à quand la libération de la nomenclature des "métiers pénibles" ?

    Un dossier particulièrement « épineux » qui attend le gouvernement Ouyahia…

     Après avoir fait l’actualité au début l’année 2017, au lendemain de la fixation à 62 ans l’âge de départ à la retraite, les « métiers pénibles » ont été peu à peu rejetés à l’arrière plan socioprofessionnel. Pourtant, de nombreux travailleurs attendent cette fameuse liste des « métiers pénibles » afin de pouvoir bénéficier de la retraite anticipée, qui restent en vigueur uniquement pour les cas pareils, et non encore définis par les textes d’application de la loi, malheureusement. Si pour certaine catégories de travailleurs, le doute n’y est pas, ils sont sûrs de figurer sur la liste en question, comme les salariés des usines sidérurgiques (El Hadjar), les cimenteries, les travailleurs sur les champs pétroliers, les cheminots roulants…alors que d’autres sont moins sûrs de se voir classifiés parmi les métiers désignés comme pénibles. C’est le cas des enseignants et des policiers, les infirmiers et d’une façon générale les paramédicaux, ainsi que d’autres. Au début l’année, l’UGTA avait installé une commission pour établir la liste des métiers pénibles, mais rien de concret n’a été fait jusqu’à présent. On a appris dans ce cadre que suite à un échec dans sa mission, la commission en question a été dissoute et remplacée par une autre, sans grand succès, car jusqu’à présent la nomenclature des métiers pénibles n’a pas vu le jour. Pis, personne n’en parle, sauf les travailleurs qui l’attendent avec impatience, sur des charbons ardents. C’est que  la définition de pénibilité au travail est une reconnaissance cruciale pour l'anticipation du départ à la retraite et/ou une valorisation du montant de la pension. Mais qu'entend-on exactement par "métier pénible" ? Logique sur papier, plus vague dans la réalité. Plusieurs intervenants doivent approuver la qualité de la pénibilité du travailleur, notamment le partenaire social et la médecine du travail. Hélas, il reste encore à définir avec précision les critères de pénibilité pour fermer la porte au débat chaotique à ce propos, et identifier clairement les catégories professionnelles qui bénéficieront du départ à la retraite anticipée. Un autre dossier épineux qui attend le gouvernement Ouyahia. 

    Connexion ou Créer un compte