Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    Une jeune fille libérée des mains de ses ravisseurs à Oran

    L’accompagnateur de la jeune fille enlevée a reçu un appel des ravisseurs qui exigent le versement d'une rançon pour la libérer

     Les enlèvements avec demande de rançons reviennent ces derniers temps à la une de l’actualité sécuritaire, en témoigne cette nouvelle affaire du genre qui a secoué la ville d’Oran. Une affaire de kidnapping qui a été dénouée grâce aux éléments de la Gendarmerie nationale qui ont réussi ce weekend à Oran à libérer une jeune fille enlevée dont les ravisseurs ont exigé une rançon, a-t-on appris samedi auprès de ce corps de sécurité. L’enquête a été ouverte lorsqu’un citoyen âgé de 23 ans s'est présenté à la brigade territoriale de la Gendarmerie nationale de Bousfer pour signaler que trois individus, non identifiés, ont suivi sa voiture, de la plage de Corales jusqu'à la ville d'Ain El-Turck, et ont enlevé sa compagne du même âge sous la menace vers une destination inconnue. Plus tard, l’accompagnateur de la jeune fille enlevée a reçu un appel depuis le téléphone portable de la jeune fille kidnappée, où un des ravisseurs lui a exigé le versement d'une rançon pour la libérer et lui a fixé un rendez-vous au centre-ville d'Ain Turck. Les gendarmes enquêteurs de la brigade de Bousfer, qui se sont déplacés sur les lieux en compagnie du plaignant, ont réussi à délivrer la victime et à arrêter un des ravisseurs (33 ans), dont les deux complices demeurent en fuite. Une enquête est ouverte pour élucider les tenants et les aboutissants de cette affaire et mettre la main sur les deux fuyards.

    Connexion ou Créer un compte